30 septembre 2019

Votre bien ne se vend pas ? Voici 3 conseils pour accélérer la vente !

Vous restez avec une maison ou un appartement sur les bras et en dépit de tous vos efforts, ce bien n’a récolté aucune offre ? Pas de panique : voici quelques conseils pour accélérer la vente !

1. Réévaluer le prix

C’est évidemment la première chose à laquelle on pense et où, la plupart du temps, le bats blesse. Un prix trop haut bloquera la vente. D’ailleurs, les acheteurs sont de plus en plus au fait du prix de vente des biens immobiliers. Et ne comptez pas sur un prix “coup de coeur” pour faire passer un prix trop élevé par rapport au marché et à l’estimation des organismes de financement. Votre bien pourrait donc vous coûter plus cher au final, surtout s’il est financé par une hypothèque en cours !

Pour vous faire une idée du prix de votre maison, nous vous conseillons d’analyser les prix de vente des biens immobiliers équivalents au vôtre et dans votre secteur géographique en tenant compte du fait que les prix affichés sur les portails immobiliers sont rarement ceux payés chez le notaire.

N’ayez surtout pas les yeux plus gros que le ventre ! Méfiez-vous également des estimations gratuites faites en ligne sur certains sites. Ce sont souvent des estimations “d’appel” qui permettent aux courtiers d’engranger les mandats. Préférez la solution plus efficace d’une expertise effectuée par un courtier en immobilier compétent. En bon professionnel, il réalisera l’estimation de votre bien immobilier de manière objective et réaliste. Une expertise professionnelle peut comporter jusqu’à 40 pages et coûter entre CHF 500.- et CHF 1’500.- selon la zone géographique concernée.

2. Revoir et optimiser l’annonce et la présentation

Des photos prises rapidement, sans éclairage, un texte trop court, une absence de description, des fautes d’orthographe… Si ces critères ne sont pas optimaux, votre annonce a de grandes chances de ne pas passer la première sélection des acheteurs… Mais ce n’est pas tout ! Soignez aussi les visites de votre bien, restez patient, ne soyez pas trop bavard et restez à l’écoute des clients.

Et surtout… ne soyez pas trop subjectif. Vous aimez votre appartement ou votre maison, mais elle a certainement des petits défauts qui n’échapperont pas aux visiteurs. Soyez donc honnête et totalement transparent. Tâchez aussi de rester conciliant, notamment au niveau du prix de vente. Enfin, mémorisez les données essentielles de votre bien.

3. Home-staging

Si, en dépit de tous vos efforts, votre bien reste toujours invendu, il est peut-être temps d’investir quelque peu. On pense notamment au rafraichissement des murs, à l’entretien du jardin et à toutes ces petites choses qui dévaluent votre bien. Présentez une maison propre et évitez les souvenirs de famille que les acheteurs puissent déjà se projeter dans votre bien !

4. Conclusion

Tous ces conseils pourront peut-être vous aider à vendre votre bien immobilier, mais pensez malgré tout à faire appel à un professionnel. Il saura vous apporter le soutien nécessaire et vous accompagnera efficacement tout au long du processus de vente. Grâce à lui, vous vous assurerez une vente en toute sérénité. Et n’oubliez pas cette adage. “Si vous croyez qu’embaucher un professionnel pour faire le travail coûte cher, attendez de voir ce qu’embaucher un amateur vous coûtera.”

Source: immovlan