20 janvier 2020

Mandat exclusif ou non exclusif? Telle est la question…

Vous désirez vendre votre bien immobilier par le biais d’un courtier. Bonne décision.
Maintenant, la question se pose. Quel type de mandat êtes-vous prêt à signer? Exclusif, semi-exclusif ou simple?

Quelques explications sur ces 3 types de mandat

Mandat exclusif

Seul le courtier en charge de votre dossier sera habilité à mener à bien la vente de votre bien.
Avantage: un professionnel compétent aura à cœur de commercialiser le bien immobilier dans des conditions optimales. Il se substituera au vendeur pour défendre ses intérêts et devra qualifier et filtrer les acheteurs potentiels. D’où un gain de temps et d’énergie pour toutes les parties prenantes. Il assurera un accompagnement permanent de la première visite à la signature finale chez le notaire.
A l’avantage du propriétaire-vendeur, notons que cette exclusivité peut être considérée comme une fausse exclusivité. L’agence Horizon Immobilier, en effet, fait partie intégrante d’un réseau de professionnels de l’immobilier SwissNetimmo regroupant une trentaine d’agences et une centaine de courtiers. Ce qui implique que la signature d’un mandat exclusif avec Horizon Immobilier correspond à la signature d’un mandat avec plus de 30 agences. Autre avantage pour le propriétaire: son seul interlocuteur sera Horizon Immobilier qui gèrera son dossier et coordonnera toutes les activités avec les agences partenaires.
La notion d’exclusivité n’est, par contre, pas limitative. En effet, Horizon Immobilier collabore également avec l’ensemble des agences de la place, du canton et du pays dans le but de vendre dans les meilleures conditions les biens de ses clients.
Inconvénient: à notre connaissance, aucun.

Mandat semi-exclusif

Non seulement le courtier mandaté pourra intervenir, mais le propriétaire lui-même, pourra également trouver un acheteur. Dans ce cas, le courtier serait en droit soit de facturer des frais de marketing, publicité et autres frais annexes, soit de convenir avec le propriétaire d’un commissionnement réduit couvrant ses prestations.
Avantage: le propriétaire-vendeur économisera tout ou partie de la commission selon l’accord qu’il aura signé avec son courtier.
Inconvénient: le courtier mettra sans doute moins d’énergie dans la vente du bien sachant qu’elle pourra être conclue en direct par le propriétaire.

Mandat simple

Dernière option et de loin la moins efficace et la moins professionnelle de toutes. Le propriétaire ne désire pas « miser » sur un seul courtier et multiplie les mandats signés.
Avantage: il pourrait croire qu’en multipliant les mandats signés, il multipliera ses chances de vendre vite et bien. Vaine illusion…
Inconvénient: aucun des courtiers mandatés n’investira son temps et son énergie pour promouvoir un objet visible sur x sites immobiliers. L’objet ne restera qu’une référence dans le portefeuille des agences. De plus, les acheteurs potentiels se méfieront d’un bien publié par plusieurs agences. Y-a-t-il un loup? Quel est le défaut de ce bien? Y-a-t-il un vice caché?

En outre, le propriétaire peut avoir à faire à des « chasseurs de mandats » qui surestiment l’objet. Si le vendeur accepte de publier son bien à un prix surfait, celui-ci restera trop longtemps sur le marché au risque de devoir subir des baisses successives. Résultat: le bien se dévalorisera de lui-même sur internet et les acheteurs potentiels auront tendance soit à douter de la qualité du bien, soit à en négocier drastiquement le prix.

En conclusion, pour mener à bien la vente de votre bien immobilier, confiez-la à un professionnel compétent expert de sa zone de prospection. Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté pour vendre votre maison ou votre appartement en toute sérénité.